En allant voir l'état du terrain aujourd'hui (voir le poste précédent) j'ai croisé par hasard sur le terrain mon chef de chantier.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le hasard fait bien les choses.

Nous ne nous étions jamais rencontrés sur le terrain et nous avons donc pu voir ensemble tous les détails importants et spécifiques à notre chantier, avec du temps à dispo, temps que je n'aurais sûrement pas eu le jour des premiers coups de pelle...

J'ai pu faire mes petites demandes importantes (conservation des terres végétales au fond du jardin pour les remettre sur le dessus à la fin, déraciner l'arbre du voisin sans le tuer pour le replanter après le terrassement).

Nous avons aussi beaucoup parler de notre souhait que tout le terrain derrière notre maison soit surélevé d'un mètre pour être de plein-pied par rapport à notre maison surélevée elle-même du fait de la création d'un sous-sol partiellement déterré en raison d'une pente trop courte (faut relir plusieurs fois pour comprendre...).

Ceci implique la création d'un mur de soutènement tout le long du jardin, qui aura pour rôle de maintenir les terres dans notre terrain. Mur pas simple à créer étant donné que nous devons attendre que le sous-sol soit monté pour venir nous y coller...avec un accès très difficile à l'arrière du terrain, la maison étant collée au deux bord du terrain.

J'ai pu négocier aussi qu'ils fassent tomber le mur de séparation avec notre voisin ( ce qui n'étais pas prévu au contrat mais qui est beaucoup plus simple pour eux avec leurs grosses pelleteuses que pour nous avec nos petits bras...).

Enfin bref, une bonne surprise, des emmerdes et des incompréhensions évitées et de bonnes bases concernant notre relation avec notre chef de chantier, très sympa, à l'écoute et très réactif.

Le seul truc sur lequel il a été intransigeant, c'est qu'il ne donne pas de date de fin de chantier...

Cette date nous sera communiquée à la mise hors d'eau de la maison (toit posé en gros), les travaux restant n'étant plus soumis aux aléas du climat.

Pour ma part, j'ai retenue une fourchette depuis le début de notre projet:

Au mieux ils nous livreront en 9 à 10 mois, si tout s'enchaîne à merveille avec des équipes disponibles dès que nécessaire.

Au pire, ils tiendront l'engagement contractuel de 12 mois, au delà duquelle ils nous devront 1 millième du prix de la maison chaque jour.

Mais je tiens à préciser une chose:

En allant sur les forums concernant tous les constructeurs importants, j'ai vu énormément d'avis très négatifs des clients, se plaignant la plupart du temps des délais et du fait que les chantiers n'avancent des fois pas pendant plusieures longues semaines.

Il faut juste se dire que le constructeur qui est capable de mettre à disposition les équipes et les corps de métiers les uns à la suite des autres sans aucun temps mort n'existe pas, où alors c'est qu'il n'est pas assez occupé, et ça, ça n'est pas bon signe du tout...

Pour être rentable, il doit pouvoir jongler sur plusieurs chantiers en même temps avec les même équipes, ce qui permet de rationnaliser l'utilisation des équipes et surtout des matériels.

Alors voilà. A ceux qui souhaitent voir toutes les étapes s'enchaîner sans aucune interruption je dis passez votre chemin, la construction n'est pas pour vous.

A ceux aussi qui ne veulent pas passer sur le chantier, je dis: ne vous étonnez pas si certaines choses sont mals comprises. Une maison c'est plusieurs milliers de détails les uns à côtés des autres. Sans votre oeil et votre présence, plusieurs choses qui vous paraissent importantes peuvent ne pas être vues par d'autres et oubliées...

Pour ma part, j'ai prévu de passer tous les deux jours sur le chantier pendant les périodes actives.